Formation et échanges

Le WAMP a organisé deux ateliers régionaux sur la conservation en collaboration avec le Centre International pour l’Etude de la Conservation et la Restauration des Biens Culturels (ICCROM).

Atelier sur la conservation du textile, la réserve et l’exposition – Bamako, Mali, 15 juin – 10 juillet 1984 (Bamako I). Cet atelier a été conçu pour répondre au besoin véritable d’améliorer l’expertise en matière de conservation du textile, et il a fourni un modèle de formation spécialisée de courte durée.

Dix-neuf professionnels de 15 musées provenant de 12 pays y ont participé. L’atelier a aussi suscité la prise de conscience de l’importance du textile comme partie intégrante du patrimoine culturel, et a eu un effet sur les politiques de collecte dans certains des musées représentés.

Atelier sur la conservation d’objets en bois – Bamako, Mali, 15 juin – 15 juillet 1985 (Bamako II). Cet atelier a traité de la conservation préventive des collections d’objets en bois. 21 professionnels de 16 musées en provenance de 14 pays y ont participé.

PREMA – Prévention dans les Musées en Afrique. Sur la base de l’expérience de Bamako sur la formation en conservation, l’ICCROM, en collaboration avec le projet, a conçu un cours spécialisé de 11 mois de formation en conservation préventive pour les conservateurs africains – PREMA. Cela a commencé en 1986 à Rome, et est devenu le programme PREMA plus tard.

En 1988 le WAMP a participé à un séminaire qui s’est tenu à Rome organisé par l’ICCROM, pour examiner l’état de la formation dans les musées en Afrique Subsaharienne, et l’évolution du PREMA. La même année, le Directeur du WAMP a participé à une étude de faisabilité du programme PREMA pour lequel il a visité six pays africains francophones. Sur la base de cette étude l’ICCROM a entièrement conçu de nouveau le programme PREMA.

En 1990, le WAMP a co-sponsorisé avec ICCROM le premier atelier pour les directeurs de musée, qui s’est tenu à l’Institut Régional de Formation en Muséologie à Niamey (Niger). Dix-neuf directeurs de musée de 15 pays francophones y ont participé.  C’était la première fois qu’un groupe aussi important de directeurs de musées, en provenance de différentes régions du continent, s’est rencontré en Afrique, non pour une réunion politique, mais exclusivement pour une session de réflexion intense (brainstorming) sur des questions d’ordre professionnelle.

Atelier sur l’organisation des réserves – Dakar, 1989. Profitant de l’occasion de l’opération de la réorganisation des réserves du Musée d’Art Africain de l’IFAN (opération « coup de poing ): un projet développé dans le cadre de l’étude sur la conservation faite en 1986 par le WAMP), le WAMP a invité cinq techniciens de musée du Mali, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et de la Guinée (Conakry) pour participer au programme qui à son tour s’est développé en un exercice de formation pratique pour eux.

Le travail a été dirigé et supervisé par un spécialiste français en conservation. A part les avantages tirés de la formation pour les techniciens invités, leur participation a renforcé l’équipe du musée de l’IFAN, et a permis au Musée d’Art africain d’atteindre les objectifs de son opération.

Atelier de formation sur « le Développement des Capacités Institutionnelles des Musées en  Afrique de l’Ouest », Dakar, 2000.

Atelier itinérant de formation sur « l’Image de marque des Musées en Afrique de l’Ouest », Bénin, Togo, Accra, 2001.

Atelier de formation  des formateurs pour les professionnels du Patrimoine en Afrique de l’Ouest, Dakar, 2004.

Atelier national de formation pour les professionnels du patrimoine du Cap Vert, Praia,  novembre  2004

Atelier national de formation pour les journalistes culturels  du Sénégal,  Dakar, février  2005

Atelier de formation pour les professionnels du patrimoine du Libéria, de la Gambie et de Sierra Léone, Banjul,  mars  2000

Atelier National de formation pour les Directeurs de centres culturels régionaux  du Sénégal et professionnels du patrimoine de la Mauritanie, Dakar, juillet  2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *